QGIS

Formation QGIS : maîtriser QGIS pour la réalisation d’un Plan Local d’Urbanisme Réaliser un PLU avec QGIS

Réaliser un Plan Local d’Urbanisme avec QGIS

Résumé

Logiciel : QGIS
Durée : 21 heures
Objectifs :
- utiliser QGIS de manière optimisée (qualité et productivité) pour
- réaliser des documents d’urbanisme (bases de données et documents graphiques)
- respecter le cahier des charges édicté par la CNIG
Public : Géomaticien
Pré-requis : Avoir des usages métiers en géomatique
Méthodes mobilisées : Alternance d’apports théoriques et d’exercices de mise en application pratique. Chaque partie sera accompagnée de points théoriques, d’exemples, et de manipulations.
Modalités et délais d’accès : Sur inscription préalable au minimum 1 semaine avant le début de la formation selon disponibilité du formateur.
Modalités d’évaluations : Une évaluation du niveau des stagiaires est réalisée avant l’entrée en formation par téléphone ou au moyen d’un questionnaire. Évaluation des acquis et de la satisfaction en fin de formation.
Accessibilité aux personnes en situation de handicap : toutes nos formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap, qu’il soit moteur, visuel, auditif ou cognitif ; quelles qu’en soient les particularités.
Nous pouvons proposer des solutions de compensation de nos prestations en adaptant les moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement. Nos locaux sont en rez-de-chaussée avec des places de parkings extérieures juste devant l’entrée du bâtiment. Aussi, merci de nous informer de vos besoins d’adaptation ; les échanges peuvent se faire et rester en toute confidentialité.
Taux de satisfaction 2i2l : 100% des stagiaires sont "très satisfaits", "satisfaits" ou "plutôt satisfaits" à l’issue de leur formation.
Tarif : pour une demande de formation interne, nous consulter

Présentation

QGIS est un logiciel libre et gratuit de type Système d’Information Géographique. Il s’agit d’un client dit desktop capable de lire la quasi-totalité des fichiers de données géographiques (shp, tab, kml, gpx, etc.) de forme vectorielle ou raster. Il permet également de se connecter à des bases de données distantes (PostGIS, WMS, WFS). Enfin, il possède un outil de symbologie et de mise en forme pour la réalisation de cartes.

- le site officiel
- la licence GNU GPL
- l’article QGIS sur Wikipedia

Programme

Prise en main de QGIS
- Comprendre le fonctionnement de QGIS ; maîtrise et paramétrage de l’interface
- Naviguer dans la carte ; maîtrise des outils de navigation et bonne utilisation de la souris
- Organiser un projet QGIS ; ajouter et supprimer des couches, organiser les couches (ordre, nom)
- Adapter l’interface aux besoins ; ajouter et supprimer des panneaux et des barres d’outil, configurer les racourcies claviers utiles

Analyse des contraintes et des ressources liés à la réalisation de documents d’urbanisme dans un SIG
- Analyser les prescriptions nationales pour la dématérialisation des documents d’urbanisme (PNDDU) des Plans Locaux d’Urbanisme et comparaison avec les gabarits fournis par la CNIG
- Identifier les différentes tables, champs et valeurs attributaires obligatoires et reccomandées
- Exploiter les gabarits sous QGIS

Maîtrise de la numérisation : géométrie et attributs
- Maîtriser la numérisation topologique
- Accélérer la numérisation grâce aux outils et techniques d’accrochage
- Utiliser des masques de saisie et valeurs par défaut pour garantir la qualité, automatisation de la saisie
- Créer des masques de saisis pour lister les valeurs possibles pour accélérer et contraindre la saisie
- Créer une interface de saisie dédiée pour simplifier la saisie
- Mettre-à-jour des champs automatiquement à l’aide de la calculatrice de champ

Maîtrise des outils principaux de manipulations géométriques et attributaires en complément de la numérisation
- Géo-traitements principaux : tampon, centroïde et conversion
- Sélection spatiale manuelle et requête spatiale
- Sélections attributaires, calculatrice de champ
- Utilisation de tableur et les jointures attributaires

Maîtrise de l’interopérabilité avec les outils CAD (import et export de données)
- Comprendre les différences fondamentales et les limites de l’interopérabilité qui en découlent : type de données supportées, conservations des attributs
- Maîtriser les outils et les techniques d’import et d’export

Maîtrise de la symbologie avancée
- Appliquer des règles sémiologiques imposées ou originales, automatiser leurs mises-en-œuvre
- Mettre en œuvre des PNDDU et des pratiques courantes à travers des styles QGIS
- Pérenniser les styles QGIS pour une réutilisation dans d’autres projets
- Maîtriser l’utilisation des étiquettes : choix des polices et des tailles adaptées, placement automatique, placement manuel
- Manipuler les étiquettes à l’aide de règles pour gérer les abréviations et la concaténation (regroupement et mise en forme) de plusieurs textes.

Maîtrise de la mise en page de plans
- Utiliser la méthodologie et les bonnes pratiques
- Créer des gabarits
- Automatiser les paramètres des éléments récurrents (date, auteur, titre, échelle, etc.)
- Maîtriser la qualité
- Anticiper les besoins de post-traitement : export SVG, conservation du texte

P.-S.

Cette proposition générique pourra être adaptée après échanges avec le formateur.