Qu’est-ce que le Web 2.0 ?

Attention, le Web 2.0 en 2013 n’est plus un nouveau concept, il existe depuis bientôt une dizaine d’années (l’expression « Web 2.0 », utilisée par Dale Dougherty en 2003, diffusée par Tim O’Reilly en 2004, et consolidée en 2005 avec l’exposé de position « What Is Web 2.0 », s’est imposée à partir de 2007).

Le Web 2.0 est une seconde évolution des sites Internet pour lesquels on découvre et développe en permanence des fonctionnalités dynamiques de publications, mises à jour et collectes de l’information automatisée. Ainsi, les internautes contribuent à l’échange d’informations et peuvent interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, à la fois avec le contenu et la structure des pages, mais aussi entre eux, créant ainsi notamment le Web social [1].

Le Web 1.0 était le premier Web composé de pages Web HTML simples ayant besoin de mises à jours « manuelles » réalisées par des spécialistes webdesigners.


La différence principale provient de la façon d’utiliser le Web !

De ces nouveaux usages naissent de nouveaux outils, qui eux-mêmes génèrent des utilisations nécessitant de nouveaux outils et de nouveaux usages.

Des outils sont donc inventés tous les jours : bases de données (logicielles ou de contenu), outils de création de site, outils d’agrégation de contenu,...

Pour faire fonctionner ces outils en harmonie, des standards interopérables [2] sont nécessaires.

Il s’agit donc d’usages parce que nous sommes amenés à partager nos informations, dans un écosystème de plus en plus collaboratif.


- des usages d’agrégations :

  • informations
  • explications
  • discussions
  • collections
  • ...

- des outils dynamiques :

  • blog
  • CMS
  • Wiki
  • RSS
  • ...

- des espaces collaboratifs :

- des services en ligne :

  • Weblogs (ou blogs) gandi.net,...
  • Bookmarking, pour partager ses marque-pages, delicious,...
  • Gestionnaire de tâches en ligne voo2do,...
  • Agendas et calendriers en ligne Calendarhub,...
  • Portails internet personnalisés pour l’agrégation de flux de contenuNetvibes,...
  • eBay !
  • ...

Toutes ces applications sont basées sur la participation active des utilisateurs pour l’enrichissement des contenus et des connaissances. Le Web devient, dans sa version deux, le fruit d’une intelligence collective.


notes:

[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Web_2.0

[2] HTML, XHTML, CSS, PNG,... et le principe du W3C est de séparer le contenu de la forme.