QGIS

Formation QGIS, un SIG pour visualiser, manipuler des données géographiques et créer des cartes Formation QGIS, un SIG pour visualiser, créer et manipuler des données géographiques

Le Système d’Information Géographique libre, gratuit et performant, pour maîtriser vos données géographiques.

Résumé

- Logiciel : QGIS
- Durée : 21 heures
- Objectifs :
- Utiliser QGIS pour les tâches courantes d’utilisation d’un SIG
- Consulter, modifier et diffuser des informations géographiques à partir d’un SIG.
- Maîtriser le fonctionnement de QGIS
- Pratiquer la consultation de données géographiques
- Créer et modifier des données géographiques,
- Réaliser des cartes.
- Pré-requis : Avoir des notions sur ce qu’est un SIG, et bonne maîtrise du tableur
- Méthodes mobilisées : Alternance d’apports théoriques et d’exercices de mise en application pratique.
- Modalités et délais d’accès : Sur inscription préalable au minimum 1 semaine avant le début de la formation selon disponibilité du formateur.
- Modalités d’évaluations : Une évaluation du niveau des stagiaires est réalisée avant l’entrée en formation par téléphone ou au moyen d’un questionnaire. Évaluation des acquis et de la satisfaction en fin de formation.
- Accessibilité aux personnes en situation de handicap : Conformité du matériel et des locaux aux personnes à mobilité réduite. Nous informer si un stagiaire en situation de handicap demande une adaptation.
- Taux de satisfaction 2i2l : 100% des stagiaires sont "satisfaits" ou "très satisfaits" à l’issue de leur formation.
- Tarif : Nous consulter.

Présentation

Découverte du logiciel QGIS.

QGIS est un logiciel libre et gratuit de type Système d’Information Géographique. Il s’agit d’un client dit desktop capable de lire la quasi-totalité des fichiers de données géographiques (shp, tab, kml, gpx, etc.) de forme vectorielle ou raster. Il permet également de se connecter à des bases de données distantes (PostGIS, WMS, WFS). Enfin, il possède un outil de symbologie et de mise en forme pour la réalisation de cartes.

- le site officiel
- la licence GNU GPL
- l’article QGIS sur Wikipedia

Programme

Rappels des fondamentaux d’un SIG
- les bases de données et sur la composante spatiale des SIG
- les types de données et les formats de données (vecteur, raster, etc.)
- comprendre le principe de systèmes de coordonnées

Maîtrise de l’interface
- maîtriser les différents éléments de l’interface (barres, carte, couches, etc.), - adapter l’interface aux besoins
- ajouter des fonctions à l’aide des extensions (plugins) : Go2streeview, Open Layer Plugin, etc.

Fonctionnement de QGIS
- maîtriser les propriétés des projets et des couches : système de coordonnées, chemins relatifs et absolus, etc.
- maîtriser la navigation dans la carte : zoomer sur la sélection, sur la couche, etc
- organiser les couches : nommer, grouper, etc.

Gestion les données vectorielles
- maîtriser l’importation des différents types de données vectorielles
- créer une couche de points à partir d’un tableur
- exporter dans différents formats de données : MapInfo, ArcGis, Google Earth, AutoCad, Geoportail, etc.

Gestion des données attributaires
- maîtriser les paramètres des données attributaires : type de données, précision, taille, etc.
- maîtriser l’utilisation des tableurs

Gestion des données rasters
- maîtriser les formats de données raster (ASCII, .TIF/.TFW, GeoTiff, etc.)
- accélérer et améliorer l’affichage de dalles rasters (Orthophoto, Scan25, etc.)
- ajouter des fonds de carte Google Map, OpenStreetMap, Bing Maps, etc.

Systèmes de coordonnées
- comprendre les principes de reprojection
- reconnaître les systèmes de coordonnées courants et corriger les problèmes

Utilisation des sélections
- maîtriser la sélection spatiale directe et les requêtes spatiales
- maîtriser la sélection attributaire directe et la sélection par expression (requête SQL)
- utiliser une sélection : exportation, traitement, etc.

Utilisation des styles
- maîtriser la symbologie des couches : couleur, taille, hachures, etc.
- maîtriser les étiquettes : paramétrage et positionnement
- maîtriser la symbologie complexe et automatique à partir des données attributaires

Création de cartes
- bonne pratiques : utiliser un fond adapté, anticiper l’utilisation de la carte (marges, dimensions, etc.)
- maîtriser le composeur d’impression : dimension de carte et échelle, barre d’échelle, nord, texte, etc.
- maîtriser les légendes